750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Bonheurs sucrés
  • : Bienvenue parmi les bonheurs sucrés ! Vous y découvrirez des photos et recettes de mes pâtisseries ainsi que de mes réalisations en perles, animaux, arbres, fleurs, bijoux et tissages, des schémas, mes coups de coeur... N'oubliez pas de laisser vos commentaires !
  • Contact

Partenariats

LOGO SCRAPCOOKING MARQUE DEPOSEE

 

 

cakemart france weblogo logo

Info

 
Aucun patron ne sera envoyé, les références de chaque modèle sont indiquées dans chaque article.



 
 

Une réalisation vous plait ? N'hésitez pas à visiter ma boutique en cliquant sur ce logo ;)

 

 

Instagram

 

Suivez-moi également sur Instagram !

 

Et sur Pinterest !

 

patrons.gif
Retrouvez des articles de loisirs créatifs dont je n'ai plus l'utilité sur A little mercerie.

 

 

J'aime m'y promener

Conseillère Guy Demarle

10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 13:50
undefined

Un peu d'exotisme ce midi avec ce dessert trouvé cette semaine via les bonnes idées de Marmiton. Ce fut un délice, qui plus est, simple et rapide à faire !

Ingrédients pour 4 personnes :
  - une mangue
  - du jus d'orange
  - 60g de sucre
  - de la noix de coco râpée
  - 4 jaunes d'oeufs

Réalisation :
   Eplucher et découper la mangue en petits dés. Répartir ces dés dans 4 petits plats à gratin.
   Foutter les jaunes d"oeufs avec le sucre et un peu de jus d'orange. Placer au bain marie et continuer à fouetter jusqu'à obtenir un sabayon crémeux.
   Napper les mangues de ce sabayon, parsemer de noix de coco et faire dorer une dizaine de minutes au four à 200°. Servir et déguster !

Bon appétit !



La recette originale propose de prendre 4 mangues pour 4 personnes. Moi j'ai acheté une seule belle mangue et j'ai pu faire 5 petits gratins avec  ;)

Partager cet article

Repost0
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 09:34
Voici une recette que j'ai apprise à faire au cours d'un atelier de cuisine, cadeau que m'avait offert Elodie et Jérôme pour mon anniversaire il y a maintenant presque deux ans. Ce cours se déroulait à l'atelier des chefs  à Paris et j'y ai passé un très bon moment avec mon petit bouchon

C'est une recette plutôt simple mais originale.

Ingrédients pour deux personnes :
  - 2 suprêmes de volaille (demandez à votre boucher de vous les préparer)
  - du chorizo
  - de l'huile d'olive
  - 2 poivrons
  - 1 oignon 
  - 1 tomate
  - 1 gousse d'ail
  - 1 branche de thym
  - 1 cuiller à soupe de purée de tomate confite ou à défaut, du concentré de tomates
  - sel
  - piment d'Espelette


Réalisation :
    Découper quelques tranches de chorizo "en biais" (pour qu'elles soient grandes) et les glisser sous la peau des suprêmes préalablement décollée avec un couteau.

   Découper les poivrons en petits dés (on peut les éplucher) et faire de même avec l'oignon. Faire revenir le tout dans une poele avec un peu d'huile d'olive. Assaisonner. Ajouter la gousse d'ail, la branche de thym et les tomates. Recouvrir d'un peu d'eau et ajouter la purée de tomates. Laisser cuire à feu doux  (le temps de la cuisson du poulet).

  Dans une poele, faire colorer avec un filet d'huile d'olive les suprêmes de volaille côté peau. Laisser cuire 5 minutes à feu fort.
  Retourner les volailles et laisser cuire, toujours à feu fort pendant 1 minute.
  Déposer dans le fond d'un plat allant au four un peu de sel et du piment d'Espelette. Disposer les volailles dans ce plat et laisser cuire 15 minutes à 220°.

  Servir




Bon appétit !

Partager cet article

Repost0
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 00:15
C'est une recette que je tiens de ma grand-mère, qui la tient de sa voisine...

undefined

undefined

Un plat simple à préparer mais qui fait son petit effet car original

Ingrédients pour 6 côtes :
• Côtes de veau désossées ;
• Sel, poivre
• 4 beaux oignons ;
• 4 belles échalotes ;
• 50g de beurre ;
• 2dL de vin blanc sec ;
• 1 bonne pincée de poivre de Cayenne ;
• 2 œufs entiers et une cuillère à soupe d’huile ;
• 100g d’Emmental râpé ;
• chapelure ;

Réalisation :
    Hacher finement les oignons et les échalotes pour les faire ensuite revenir dans les 50g de beurre sans laisser trop brunir. Ajouter le poivre de Cayenne, mouiller avec le vin blanc et laisser réduire de moitié.
   Saler et poivrer légèrement les côtes de veau de chaque côté ; battre les œufs avec l’huile et y tremper les côtes sur une seule face.
   Verser la réduction oignons/échalotes dans un plat allant au four et sur la table. Poser dessus les côtes, le côté trempé d’œuf en dessous. Saupoudrer de fromage râpé et de chapelure ; parsemer de noisettes de beurre et faire cuire une heure à four doux en surveillant.

   Ce plat est très pratique à préparer la veille, puis mis au réfrigérateur en attendant le four du lendemain. 

   Je le sers en général avec des tagliatelles fraiches




Personnellement, je ne m'embête plus à chercher de belels côtes desossées, j'achète plutôt des escalopes. Ce soir, j'ai essayé du cuissot et c'était merveilleusement tendre et bon !

Partager cet article

Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 13:38
Hier soir, j'ai fait un gâteau pour fêter l'anniversaire de Magalie avec tous nos amis.

Et pour cela, j'ai vu assez grand, en tentant un sachertorte, dessert autrichine à base de chocolat. J'avais goûté ce dessert en juillet 2006, quand je suis partie à Vienne avec mon petit bouchon Elodie.

undefined
Pour la petite histoire, l'origine de ce gateau remonte au XIXème sicèle, quand un prince voulant épater ses invités commanda à ses cuisiniers un repas d'exception. Le patissier étant malade ce jour-là, c'est son jeune apprenti, Franz Sacher, âgé de 16 ans, qui créa le fameux sachertorte.

S'ensuivit une longue bataille pour savoir à qui appartenait le droit de produire le vrai Sachertorte, des descendants de Franz Sacher, propriétaires de l'hotel Sacher à Vienne ou de la patisserie Demel, qui avait acheté les droits. Finalement, la famille de Sacher eut gain de cause, et on peut encore aujourd'hui commander des Sachertorte sur leur site (en allemand ou en anglais, compter au moins 19€ pour un gateau).

J'avais déjà tenté de faire un tel gâteau l'an dernier, avec une recette de Marmiton, il était très bon, mais là, j'avais envie d'authenticité et j'ai donc trouvé, parait-il, l'authentique recette du Sachertorte sur le net, même si la recette originale est gardée dans un coffre fort, comme toutes les bonnes recettes.

C'est un gateau assez long à faire car il y a pas mal d'étapes mais le résultat est fidèle à ce que vous pourriez déguster dans un café Viennois.


Ingrédients :
     Pour le gateau :
- 200 g de chocolat noir
- 120g de beurre
- 1 cuiller à café de vanille ou un sachet de sucre vanillé
- 250g de farine tamisée
- 8 jaunes d'oeufs
- 10 blancs d'oeufs
- 185g de sucre
- 125g de confiture d'abricot

   Pour le glaçage :
- 90g de chocolat noir
- 25cl de crème fraiche épaisse
- 250g de sucre
- 1 cuiller à café de sirop
- 1 oeuf
- 1 cuiller à café de vanille

Préparation du gâteau :
    Faire fondre le chocolat au bain marie en le remuant de temps en temps avec une cuiller en bois.
    Dans un saladier, battre les jaunes d'oeufs et incorporer doucement le chocolat fondu, le beurre et la vanille puis la farine tamisée.
    Dans un autre saladier, battre els blancs en neige avec une pincée de sel. Dès qu'ils commencent à prendre forme, incorporer en petites quantités le sucre sans cesser de battre pour obtenir des pics neigeux et fermes.
   Incorporer doucement les blancs d'oeufs au mélange chocolaté dans un mouvement à la main de haut en bas pour ne pas trop affaisser les blancs d'oeufs.
   Beurrer et fariner deux moules à génoise. Verser l'appareil à gateau dans les moules. 
   Enfourner pendant 30-40 minutes à 180°. La génoise doit être gonflée et sèche. Tecter avec la pointe d'un couteau.

Le glaçage :
    Dans une casserole, mettre le chocolat, la crème, le sucre et le sirop. Faire cuire à feu très douc jusqu'à ce que le sucre et le chocolat soient fondus. Augmenter la chaleur à température moyenne et laisser cuire 5 minutes sans brasser. Pour savoir si le mélange est parfait, jeter une petite goutte de glaçage dans un peu d'eau glacée. Elle doit forme une petite boule molle.
    Dans un bol, battre l'oeuf légèrement. Incorporer 3 cuillers à soupe de mélange chocolaté chaud.
    Incorporer le tout dans la casserole contenant le mélange chocolaté chaud,. Mélanger vigoureusement.
    Sur feu très douc, laisser cuire jusqu'à ce que le chocolat nappe la cuiller en bois. Retirer du feu. Ajouter la vanille.

Le dressage :
   Démouler les deux gateaux une fois refroidis. 
   Badigeonner la confiture d'abricot sur un des deux gateaux. Recouvrir avec l'autre gateau.
   Placer les deux gateaux superposés sur une grille sous laquelle vous aurez pris soin de mettre une assiette ou une plaque.
   Verser le glaçage uniformément sur les gateaux. Attendre que le glaçage finisse de couler.
   Réfrigérer le sachertorte pendant 3 heures minimum.
   Retirer du réfrigérateur 30 minutes avant de servir.


Pour ma part, je n'avais pas deux moule à génoise, j'ai donc fait les deux gâteaux l'un après l'autre en divisant par deux les quantités indiquées pour chaque gateau. J'ai également rajouté un peu de levure.


Et pour finir le tout, j'ai décoré mon glaçage pour cette occasion spéciale et voilà le résultat :

undefined


J'ai fait le décor avec un crayon à dessert Vahiné à la vanille.




Hier, j'ai encore eu 21 commentaires sur mon blog et mon sujet avec mon Pierrot a également battudes records puisque c'est lui qui a le plus de commentaires, avec 18 commentaires au total. Merci à tous !

Partager cet article

Repost0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 07:32



La truffade est un plat auvergnat

Le plus dur, c'est de trouver l'ingrédient principal, de la tomme fraîche, un fromage auvergnat. Si vous avez un Carrefour près de chez vous, ils ont ponctuellement un stand "Auvergne" et en vendent

Ingrédients :
  • Des pommes de terre
  • Des lardons
  • De la tomme fraîche 



Eplucher les pommes de terre et les couper en rondelles. Les faire dorer dans un peu de beurre. Lorsqu'elles sont cuites, ajouter les lardons, puis des tranches de tomme fraîche, de sorte à recouvrir toutes les patates. Faire cuire avec un couvercle jusqu'à ce que le fromage soit bien fondu, éventuellement en mélangeant un peu.
Servir.

Bon appétit !

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 18:42
undefined

Aujourd'hui, j'avais envie d'un gateau au chocolat, ça faisait longtemps que je n'en avais pas fait. J'ai révisé mes classiques en faisant un moelleux au chocolat dont j'ai pris la recette sur Marmiton, tout le monde a adoré !

Préparation : 10 min
Cuisson : 30 à 40 min

Ingrédients (pour 6 personnes) :
- 125 g de farine
- 125 g de beurre
- 150 g de sucre
- 1 tablette de chocolat (soit environ 200 g)
- 4 oeufs
- 1/2 sachet de levure

Préparation :
Préchauffer le four à 180°C (th 6).
Faire fondre le chocolat dans une casserole, avec un peu de lait ou de crème. Hors du feu, ajouter le beurre, la farine et la levure.
Préparer une mousse avec les jaunes d'oeufs et le sucre; l'ajouter à la préparation chocolatée.
Battre les blancs en neige, et les incorporer dans la casserole tout doucement.
Verser le tout dans un moule beurré à bords hauts, et enfourner, pendant environ 35 min.
On peut rajouter du sucre glace ou du chocolat fondu, pour décorer le dessus du gâteau.

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2008 2 22 /01 /janvier /2008 18:56
Depuis quelques jours, j'avais une envie de muffins, alors j'ai testé une recette marmiton pour le "gateau du mardi" et l'essai est transformé.

C'est uen très bonne recette, et la pate est très simple à faire. Je l'ai trouvée sur Marmiton, et je vous la livre avec les modifications suggérées par les autres utilisatrices :

Ingrédients (pour 24 mini-muffins ou 12 gros muffins) :
- 300 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 125 g de beurre mou
- 150 g de sucre en poudre
- 120 g de noix de coco râpée
- 25cl de lait ou de lait de coco
- 2 oeufs
-- 1 plaque à 12 mini-moules (en 2 fournées) ou 6 grands moules


Préparation :
Préchauffer le four Th 6, soit 180°C. Beurrer la plaque à mini-moules.
1ère étape (mettez-y les doigts) :
Mélanger la farine et la levure. Incorporer le beurre en parcelles à la farine. Ajouter le sucre, mélanger. Puis la noix de coco râpée, mélanger.
2ème étape (à la fourchette ou la cuiller) :
Battre légèrement  les oeufs et es 'incorporer au mélange précédent, verser le lait , et mélanger le tout. A l'aide de 2 cuillères remplir les moules à ras (j'utilise la 2ème cuillère comme "poussoir").
Enfourner pour 20 mn maximum. Au bout de 15 mn, mettre la tête dans le four, si les muffins sont dorés et levés, ils sont cuits.
Si vous n'avez qu'une plaque à mini moules, recommencer la 2ème fournée, pendant que la 1ère refroidit.


J'ai fait la recette pour de gros muffins, faute de petits moules et avec du lait classique.

J'ai décliné la recette en plusieurs variétés : à la noix de coco tout simplement, avec des pépites de chocolat, ou encore avec un coeur au chocolat (un carré de chocolat noir ou une cuiller de nutella). Et ça donne ça :

undefined

Les collègues ont bien aimé ;)




Et juste pour la petite histoire, les muffins me trottent dans la tête depuis jeudi. En effet, jeudi soir, nous avons réuni une cellule de crise pour réconforter ma petite Mag Popples après qu'une méchante inspectrice lui ait fait de la peine. Nous sommes donc allés au resto avec Mag Popples, Mag pas belle, Karine et Olivier, un petit resto nouvelle cuisine à Meaux, le C Comme Ca.

Le serveur nous a apporté la carte proposé sur une immense ardoise type "tableau noir" et en bons profs que nous sommes, nous n'avons pas pu nous empêcher de relerver la vingtaine de fautes d'orthographe qu'il y avait dont les très célèbres "MUPHINES" qui nous ont beaucoup fait rire ;)

Partager cet article

Repost0
20 janvier 2008 7 20 /01 /janvier /2008 13:53
undefined

Encore une recette relevée mais nous en raffolons ;)

A Noël, ma belle-soeur Edith m'a offert des papillottes en silicone. Je n'avais jusqu'alors jamais fait de recette avec une cuisson en papillotte mais je suis tombée il y a quelques jours sur le blog de mlaféeclochette et je me suis lancée

Ingrédients :
- un filet mignon de porc
- du curry
- de la crème fraiche
- sel, poivre

Rouler le filet mignon dans le curry afin de bien l'enrober puis le déposer dans la papillotte. Ajouter une cuiller de crème fraiche et cuire pendant une heure, thermostat 200°C.

Rajouter un peu de crème fraiche et cuire à nouveau un quart d'heure.

Je l'ai servi avec du riz blanc, c'était nickel.

undefined



Pour le Curry, j'ai trouvé au rayon des épices Ducros du "curry hot", un peu plus relevé mais délicieux. Par contre,la prochaine fois, je pense utiliser plutôt de la crème fraiche liquide car là, elle s'est mal mélangée au dernier ajout avec le reste de jus.

Partager cet article

Repost0
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 13:45
undefined

Une recette indienne pour changer un peu

Ingrédients (pour 2 personnes):
- deux escalopes de poulet
- 1 oignon
- de l'eau
- 150 grs de riz
- de la crème fraiche liquide
- des épices Tandoori

Emincer l'oignon et le faire revenir dans un peu d'huile (j'utilise un wok ou une sauteuse). Lorsqu'il commence à colorer, ajouter le poulet coupé en petits dés. Faire revenir pour cuire le poulet puis ajouter deux cuillers à soupe d'épices Tandoori et un peu d'eau.

Couvrir et laisser mijoter quelques minutes à feu doux.

Cuire le riz.

Ajoyter de la crème fraiche dans la préparation Tandoori puis le riz et servir.



Pour les épices Tandoori, j'ai acheté les miennes lors de la dernière foire d'Automne à Meaux à une petite boutique qui propose plusieurs mélanges d'épices. Elle a également un site internet que vous pouvez découvrir à cette adresse. Vous pouvez également trouver des sachets d'épices au rayon condiment des grandes surfaces (marque Ducros) qui sont très bien.

C'est une recette simple et rapide à faire. A déguster avec des nans (pains indiens), qu'on peut également acheter en grande surface.

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2008 2 15 /01 /janvier /2008 20:56
undefined

Cette semaine, le gateau du mardi était une tarte aux noix. 

Je cherche depuis pas mal de temps la recette d'une tarte choco-noix qui ressemblerait à celle de mon pâtissier, sans succès. Je me suis donc rabattue sur cette recette, trouvée sur un blog, le Palais des Délices, et qui est délicieuse.

J'étais un peu sceptique hier soir en la faisant cuire, car elle sentait beaucoup le caramel et je ne suis pas fan mais au final, elle a vraiment le gout de noix et tout le monde l'a trouvée délicieuse.

A faire et à refaire donc !

 

Pour une tarte de 6 personnes :
- 1 pate sablée ou feuilletée ( préparée à l'avance et réservé au frais)
- 150g de cerneaux de noix ( + quelques une pour le dessus )
- 2 cuillers à soupe de miel
- 20 cl de crème fraiche liquide entière
- 2 jaunes d'oeufs
- 75g de sucre en poudre

 

Préchauffer le four à 180°C.

Etaler la pâte puis la déposer dans le plat à tarte préalablement beurré et fariné ou sulfurisé. Piquer le fond de quelques petits coups de fourchettes puis réserver au réfrigérateur.

Ecraser grossièrement les cerneaux de noix : ils ne devront pas être réduits en poudre, juste concassés en petits morceaux. Cette opération peut se faire à l'aide d'un mixeur/hachoir, en mixant rapidement, sans insister longuement. Réserver ces noix concassées de côté.

Dans une casserole, faire caraméliser le sucre en un caramel blond / doré. Attention cependant à ne pas lui donner une couleur trop ambré ou trop foncé qui le rendrait amer. Il doit colorer joliment mais pas trop.

Hors du feu, ajouter la crème fraiche tout en remuant en faisant attention au projections dut à l'ajout de crème dans le caramel. Remettre sur le feu, au besoin, pour bien dissoudre le caramel dans la crème sans cesser de remuer.

Hors du feu toujours, ajouter le miel et les noix concassées. Remuer et terminer en ajoutant les jaunes d'oeufs. Mélanger à nouveau pour bien homogénéiser le tout.

Verser cette préparation sur le fond de pâte.

Enfourner et après 10 minutes de cuisson, deposer les cerneaux de noix réservés à la décoration sur le dessus de la tarte.

Poursuivre la cuisson pour encore 20 à 30 minutes ( +/- selon les fours ).

Laisser refroidir totalement avant de déguster.

Servir cette tarte à température ambiante.

Partager cet article

Repost0