750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Bonheurs sucrés
  • : Bienvenue parmi les bonheurs sucrés ! Vous y découvrirez des photos et recettes de mes pâtisseries ainsi que de mes réalisations en perles, animaux, arbres, fleurs, bijoux et tissages, des schémas, mes coups de coeur... N'oubliez pas de laisser vos commentaires !
  • Contact

Partenariats

LOGO SCRAPCOOKING MARQUE DEPOSEE

 

 

cakemart france weblogo logo

Info

 
Aucun patron ne sera envoyé, les références de chaque modèle sont indiquées dans chaque article.



 
 

Une réalisation vous plait ? N'hésitez pas à visiter ma boutique en cliquant sur ce logo ;)

 

 

Instagram

 

Suivez-moi également sur Instagram !

 

Et sur Pinterest !

 

patrons.gif
Retrouvez des articles de loisirs créatifs dont je n'ai plus l'utilité sur A little mercerie.

 

 

J'aime m'y promener

Conseillère Guy Demarle

21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 05:00

Bonjour à tous !

Je continue mes essais avec ma yaourtière Multidélices et je suis ravie de cette recette de Justine trouvée sur le groupe Multi-délices SEB.

Et je ne suis pas la seule car mon petit bonhomme Ilyes, grand fan de laitage, se régale, il les mange plus vite que je ne les fais (j'aurai du prendre une 12 pots lol)

Cela ressemble beaucoup aux œufs au lait. Pour le moment, je n'ai testé qu'à la vanille mais j'ai bien envie d'y mettre d'autres arômes !

J'ai légèrement modifié les quantités pour obtenir 6 pots bien pleins.

Crème aux oeufs à la MD

Ingrédients pour 6 pots :

  • 5 jaunes d’œufs
  • Un œuf
  • 80g de sucre
  • 600ml de lait entier tiède
  • Arôme au choix

Faire chauffer le lait avec l’arôme.

Fouetter les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le sucre soit bien dissout.

Verser le lait tiède en fouettant bien.

Mettre de l’eau dans le fond de la cuve de la yaourtière et remplir les pots. Lancer le programme 3 pour 25 minutes.

Bon appétit et bonne journée !

Partager cet article

Repost0
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 05:00

Bonjour à tous !

J'en avais envie depuis un moment et j'ai sauté le pas, je me suis offert une yaourtière Multidélices de SEB (MD pour les intimes).

La question de l'intérêt était posée dans la mesure où je n'aime pas les yaourts faits avec les ferments maison (et j'ai rééessayé, c'est vraiment pas mon truc !) mais j'avais envie d'aller plus loin dans l'expérience du "fait-maison" en réalisant moi-même mes desserts lactés.

Je me suis portée sur une version 6 pots puisque je suis quasiment la seule consommatrice de tels desserts mais j'ai acheté d'autres lots de pots car certaines recettes finiront par faire le bonheur de mon mari.

Depuis, je teste, je tâtonne, certaines sont convaincantes, d'autres moins.

Je partage avec vous cette première recette qui déchire, trouvée sur un des deux groupes Facebook que je suis. La texture de ces crèmes est bien fermes et au go^ut, cela me rappelle les pots de crème au chocolat La Laitière.

Crème au chocolat à la MD

Ingrédients pour 7 pots :

  • 400g de lait concentré non sucré ½ écrémé
  • Une tablette de chocolat noir pâtissier de 200g
  • 40cl de crème liquide
  • Un œuf

Dans une casserole, verser le lait concentré, la crème et le chocolat cassé en morceaux. Mettre sur feu doux et remuer jusqu’à ce que le chocolat soit complètement fondu.

Battre l’œuf et l’ajouter au mélange précédent.

Verser dans les pots et lancer le programme 3 pendant 25 minutes sur la version 6 pots et 40 minutes sur la version 12 pots.

Laisser refroidir avant de mettre au frigo.

Bonne journée à tous !

Partager cet article

Repost0
14 mars 2016 1 14 /03 /mars /2016 05:00

Bonjour à tous !

Je vous ai déjà parlé par deux fois de ma participation au Concours du Macaron Amateur de Bergerac et une semaine après, je viens enfin vous raconter cette aventure.

J'ai déjà participé l'an dernier, en 2015, mais avec un macaron très approximatif, avec un parfum peut-être un peu "grossier" au praliné, et ananas au safran. En sortant et en ayant vu ce que les 6 meilleurs candidats avaient proposé, je m'étais dit "Plus jamais, ce n'est pas ce que je cherche. Les gens aiment mes macarons, je n'ai rien à me prouver d'autre ni besoin de mettre des ingrédients dont personne n'a jamais entendu parlé pour plaire".

Oui, mais voilà, les copines m'ont boostée, m'ont conseillé de ré-essayer et je me suis de nouveau inscrite en Janvier pour le concours du 5 Mars 2016, à Bergerac, le seul dans le Sud-Ouest.

Entre le 3 Janvier et le 4 Mars, les essais se sont enchaines, deux par semaine environ.

Mon choix de parfum se porte vite sur "Citron vert-basilic" que tout le monde semble adorer. Sauf qu'à chaque fois que je le fais, je mets les ingrédients un peu au pif, sans peser et là, j'ai envie d'être un peu sérieuse : si j'annonce ce parfum, il faut sentir à la fois le citron vert et le basilic.

Je me souviens par ailleurs d'une remarque du Chef François Granger qui organise le concours à Bergerac et qui expliquait l'année passée que la garniture devait avoir une certaine dose d'acidité pour contre-balancer le sucre du macaron.

Alors j'enchaine les essais sur les couleurs de coques, les décos et l'assaisonnement de la ganache.

Pour ne pas me lasser et m'entrainer, je réalise une ou deux fois d'autres parfums, dont "Maracuja - Fève Tonka - Vanille" que m'a soufflé ma copine Betty un jour.

Je dois également apprivoiser mon nouveau four pour la cuisson des coques.

Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...

Les coques blanches retirent l'attention de plusieurs de mes goûteurs préférés, avec le citron vert poudré dessus, l'effet est chic mais je n'arrive pas suffisamment à maîtriser la coloration avec mon four et les coques me paraissent soit trop brunes, soit pas assez cuites :(

Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...

Les macarons bicolores me donnent l'impression d'avoir un peu plus de maîtrise dans les coques mais je n'arrive pas à trouver les verts qui me conviennent

Une si belle journée...
Une si belle journée...

Je mets 10 macarons de chaque essai au congélateur, afin de faire un bilan en fin de test. Je me retrouve avec 11 macarons à distribuer à 10 goûteurs triés sur le volet ce qui finalement... ne m'aide pas du tout ! Rien ne ressort de façon flagrante, les avis sur les goûts et les looks divergent et je doute !

Une si belle journée...
Une si belle journée...

Et pis, une petite mention spéciale de Betty sur le "Maracuja-Fève Tonka- Vanille" qui ne faisait pas partie des macarons à "évaluer"... Mais bon, c'est elle qui m'a suggéré ce parfum, alors elle ne peut que l'aimer !

Les vacances et une petite pause macaron me permettront de réfléchir.

Je suis l'édition du concours de La Crau le 20 Février sur Facebook et voit passer un macaron "Citron vert basilic" et là, je commence vraiment à me poser des questions : l'association citron vert/basilic semble parfois très originale pour certains mais pour les connaisseurs de pâtisserie, c'est un classique.

Il me reste mes deux derniers testeurs, ma Pas Belle et son chéri. Ils jouent le jeu alors que nous passons quelques jours chez eux, me donnent leurs avis sur chaque macaron et j'entends une ou deux fois "Mais quand même, Maracuja - Fève Tonka - Vanille, c'est pas mal !"

Et je cogite...

Vient l'heure de la finalisation des inscriptions, Karine nous demande de lui donner l'intitulé de notre macaron avant le lundi 29 Février... Et je me dis qu'il faut savoir prendre des risques alors j'annonce... Maracuja - Fève Tonka - Vanille !

Je me mets vite en quête de Maracuja pendant mes vacances à Clermont, car on n'en trouve pas à Cahors (pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'un gros fruit de la passion jaune et très parfumé et avec une bonne dose d'acidité), je fais le plein de fève tonka...

Je commence mes coques Jeudi 3 Mars car je veux faire plusieurs essais de visuel. Ma première idée est de faire une coque orange, une coque jaune. Je réalise également un essai bicolore couleur orange/vanille. Je corse un peu mes coques en vanille en suivant les conseils de Betty.

Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...

Ne sachant que choisir, vendredi midi, je mets trois copines sur le coup sur Facebook : lesquels est-ce que je choisis ?

Et bien sûr, j'obtiens quasiment trois avis différents...

Je cogite, je cogite et je propose des dessins. Tiens, les traits semblent plaire (pourtant, c'est déjà ce que j'ai fait l'an dernier !)

Une si belle journée...

Les coques jaunes avec les traits croisés attirent l’œil sauf que... les coques jaunes sont celles que je jugent les moins réussis : collerettes peu développées, de nombreux défauts, à mon goût en tout cas. Alors on essaie avec le orange.

Une si belle journée...

Je demande d'autres avis et je garnis une série de jaune, une série de orange et une série de bicolores car l'heure tourne et mes macarons doivent maturer.

Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...

Beaucoup préfèrent les coques jaunes : c'est là-dessus que je pars.

Samedi 5 Mars, je me lève assez confiante : mes coques sentaient bon la vanille quand je les ai manipulées et quand je les ai garnies, ma ganache était bien acidulée avec ce léger goût de tonka... Ca peut le faire !

Mais quand je sors mes macarons du frigo pour les placer dans leur boite de transport, je les trouve trop ramollis... J'hésite de nouveau... Les oranges semblent avoir mieux vieilli... Non, on a dit jaune, on reste là dessus.

Une si belle journée...

Je prends la route seule cette année car les enfants rentrent de vacances en fin de journée. J'arrive à Bergerac vers 11h et dépose mes macarons à la pâtisserie François : les dés sont jetés !

En attendant le résultat, je trouve refuge au French Coffee Shop dans lequel je squatte avec mes copies toute la journée.

Une si belle journée...

L'après-midi je garde un oeil sur ma tablette pour suivre les délibérations du jury et découvre ainsi les macarons des autres candidats et certains méritent le détour ! (Les photos sont sur Facebook)

Un peu avant 16h, je m'approche de la salle de l'Orangerie où seront donnés les résultats.

Avec les autres candidats, nous voyons le jury s'affairer à l'intérieur. Dans un premier temps, je ne vois pas mes macarons et je me dis alors que j'ai peut-être une chance : l'an dernier les 6 meilleurs avaient été "isolés" sur une table à part.... est-ce encore le cas cette année ? Je ne veux pas trop jouer les curieuses et n'osent pas regarder plus en détail là où le jury est regroupé.

Et puis je vois les assiettes se déplacer dans la salle et me dit que non, ils n'ont pas du choisir les miens.

Nous sommes invités à entrer et François Granger appelle un à un les candidats, comme l'an passé, pour leur remettre leur poche cadeau.

Puis il marque un temps d'arrêt avant de dire qu'il va donner les trois premiers. Mais, mais ? Je n'ai pas été appelée ? On m'a oubliée ? Ou bien...

J'essaie vainement de pianoter un sms à ma Pas Belle mais mes mains tremblent... On annonce la 3ème... puis la 2ème : c'est moi !

Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...
Une si belle journée...

Alors non, je n'ai pas gagné mais je n'aurai jamais cru à cette deuxième place donc je suis ravie !

Une si belle journée...

Et cette année, nous avons "l'appréciation" du jury et je sais ce qu'il me reste à travailler pour l'année prochaine.

Une si belle journée...

J'ai bien sûr été bien gâtée, comme les autres candidats.

Ce fut pour moi une belle expérience, je suis ravie du chemin parcouru et il me faut maintenant réfléchir à la prochaine association de saveurs pour l'an prochain. Mais avant cela, je fais une pause de quelques semaines sans macarons lol

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez me suivre sur ma page Facebook dédiée aux macarons :

Les macarons de Cécile

.

Et promis, j'essaie de partager très vite ma recette !

Et je souhaite bonne chance à Laetitia pour la finale à La Crau en Mai !

Bonne journée !

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2016 5 29 /01 /janvier /2016 07:53

Bonjour à tous !

Nouvel essai macaron ce mercredi. Avec un parfum que je fais depuis plus d'un an mais j'essaie de varier les facons d'integref les parfums de citron vert et de basilic.

La cuisson commence à être maîtrisée dans mon nouveau four mais mon macarlnnage n'etait pas terrible cette fois !

Encore un essai macaron
Encore un essai macaron
Encore un essai macaron
Encore un essai macaron

Bonne journée à tous !

Partager cet article

Repost0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 06:42

Bonjour à tous !

A defaut d'avoir le temps de publier de nouvelles recettes, je partage avec vous mes essais macarons en vue de participer au Concours Amateur de Bergerac, comme l'année dernière.

Voici les macarons du week-end, parfum vanille, maracuja et feve tonka.

Mes essais macarons
Mes essais macarons
Mes essais macarons
Mes essais macarons
Mes essais macarons

Bonne journée!

Partager cet article

Repost0
3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 05:00

Bonjour à tous !

Une deuxième de recette de galette des rois réalisée l'an dernier, très gourmandes avec des saveurs que j'aime. Elle vient des Délices d'Hélène.

Galette des rois chocolat, noisettes et fleur de sel

Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 10cl de crème fraiche liquide
  • 50g de chocolat noir à 70%
  • 50g de beurre mou
  • 45g de noisettes en poudre
  • Un œuf
  • Deux cuillers à café de sucre en poudre
  • Une cuiller ç café bombée de Maïzena
  • Une belle pincée de fleur de sel de Guérande
  • 30g de chocolat noir à 64% concassé
  • 30g de noisettes grossièrement concassées
  • 2 jaunes d’œufs et un peu d’eau

Porter la crème liquide à ébullition et la verser en plusieurs fois sur le chocolat à 70% coupé en morceaux. Mélanger à chaque ajout pour obtenir une ganache.

Dans un cul-de-poule, fouetter le beurre. Ajouter la poudre de noisettes, la Maïzena et le sucre en poudre et bien mélanger. Ajouter l’œuf puis la ganache au chocolat et enfin les noisettes et le chocolat concassés. Assaisonner avec la fleur de sel et bien mélanger. Réserver au frais.

Déposer la toile Silpat® sur la plaque aluminium perforée et y déposer un premier disque. Mélanger les deux jaunes d’œufs avec un peu d’eau et badigeonner le pourtour du disque de pâte.

Étaler la crème au centre du disque de pâte sans en mettre sur les bords, ajouter la fève et recouvrir avec le deuxième disque. Souder les bords, réaliser les dessins et badigeonner d’œuf battu. Réserver au frigo pendant une heure.

Préchauffer le four à 180°C. Badigeonner de nouveau le dessus de la galette avec du jaune d’œuf et cuire 30 à 35 minutes.

Bon appétit et bonne journée !

Partager cet article

Repost0
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 05:00

Bonjour à tous !

Pour attaquer la nouvelle année, je vous propose une recette de galette de Cuistoshop que j'ai testée l'an dernier. H"las, je n'ai pas de photos de l'intérieur :(

Galette des rois au praliné
Galette des rois au praliné

Ingrédients :

  • Deux pâtes feuilletées
  • 100g de beurre mou
  • 100g de sucre
  • 120g de poudre d’amande
  • 2 petits œufs
  • 50g de noisettes concassées
  • Une grosse cuiller à soupe de praliné

Préchauffer le four à 220°C. Déposer la toile Silpat® sur la plaque aluminium perforée.

Fouetter le beurre avec le sucre puis ajouter la poudre d’amandes et mélanger.

Battre légèrement les deux œufs et ajouter l’équivalent d’un œuf et demi au mélange précédent. Mélanger. Ajouter ensuite les noisettes concassées et le praliné.

Déposer la première pâte feuilletée sur la Silpat. Étaler la crème frangipane au centre, jusqu’à un centimètre du bord. Déposer la fève.

Recouvrir avec la deuxième pâte feuilletée et souder les bords avec un peu d’eau. Réaliser les décors sur le dessus et badigeonner avec le reste de jaunes d’œuf.

Cuire 15 minutes à 220°C puis baisser la température du four à 170°C et prolonger la cuisson une vingtaine de minutes.

Bon appétit et bonne journée !

Partager cet article

Repost0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 07:55

Bonjour à tous !

Je suis de nouveau arrivée au bout des publications programmées alors que j'ai des dizaines de recettes en attente mais le temps me manque.

Entre les ateliers culinaires et les macarons, et accessoirement les cours, je n'ai plus une minute à moi.

Vivement les vacances !

Je tenais tout de même à partager cette recette de saison avec vous, elle est inspirée d'une recette des Délices d'Hélène que j'ai modifié plusieurs fois pour arriver à un résultat très satisfaisant.

(Over-blog me donne encore plus raison de rien publier car c'est la galère pour charger des photos d'une taille décente)

Bûche au chocolat au lait et aux marrons
Bûche au chocolat au lait et aux marrons
Bûche au chocolat au lait et aux marrons

Ingrédients pour le praline feuilleté :

  • 150g de chocolat au caramel Nestlé dessert
  • 60g de crêpes dentelles Gavotte
  • 1 cuiller à soupe de praliné

Faire fondre le chocolat coupé en morceaux au bain-marie. Hors du feu, ajouter les crêpes dentelles réduites en miettes et le praliné. Bien mélanger.

Verser sur la Silpat® posée sur la plaque aluminium et étaler à la spatule pour obtenir une surface au moins égale au pied de la buche.

Réserver au frigo 2 heures.

Ingrédients pour la mousse chocolat au lait :

  • 150g de chocolat au lait Nestlé dessert
  • 10cl de crème anglaise toute prête
  • 2 feuilles de gélatine (ou 4g d’agar-agar)
  • 20cl de crème fraiche liquide à 35% de matière grasse

Tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide une dizaine de minutes.

Faire fondre le chocolat au lait au bain marie.

Faire chauffer doucement la crème anglaise jusqu’à environ 70°C (ne pas la faire bouillir !) et hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine essorées. Bien mélanger au fouet et verser sur le chocolat fondu. Bien mélanger pour obtenir une crème lisse.

Laisser retomber en température jusqu’à obtenir 30°C.

Monter la crème fraiche en chantilly et l’incorporer en deux fois à la crème au chocolat.

Déposer le moule à bûche sur la plaque aluminium perforée et verser la mousse dedans. Placer au congélateur.

Ingrédients pour la mousse aux marrons :

  • 350g de crème de marron à 60% de fruits (Nos régions ont du talent)
  • 10cl de crème anglaise toute prête
  • 2 feuilles de gélatine (ou 4g d’agar-agar)
  • 13cl de crème fraiche liquide à 35% de matière grasse

Procéder de la même façon que la mousse au chocolat mais sans faire fondre la crème de marron ( !)

Verser la mousse obtenue dans le moule à bûche, sur la mousse au chocolat et placer au congélateur 10 minutes.

Découper le praliné feuilleté aux dimensions du pied de la bûche (environ 28 x 8,5cm - voire un petit peu moins) et déposer sur la mousse de marron.

Remettre au congélateur pour 4 heures.

Ingrédients pour le glaçage chocolat au lait

  • 150g de chocolat au lait Nestlé dessert
  • 185g de crème fraiche liquide
  • Une feuille de gélatine

Tremper la feuille de gélatine dans un bol d’eau froide une dizaine de minutes.

Faire bouillir la crème dans une casserole et ajouter la feuille de gélatine essorée. Bien mélanger et verser sur le chocolat au lait cassé en morceaux. Attendre quelques secondes et mélanger à la spatule.

Laisser retomber en température jusqu’à obtenir 30°C, surtout pas plus !

Déposer la bûche glacée sur la grille ronde préalablement déposée sur une plaque type lèchefrite (pour récupérer l’excès). Verser le glaçage uniformément sur la buche et bloquer au congélateur 5 minutes.

Mettre ensuite la buche au frigo, deux heures avant dégustation.

Bon appétit et bonne journée !

Partager cet article

Repost0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 05:00

Bonjour à tous !

On peut réaliser très facilement un mille-feuille soi-même, y compris avec des pâtes feuilletées du commerce. Et le résultat est très bon.

Le secret est de bien cuire les pâtes feuilletées de sorte qu'elles soient croustillantes et ne prennent pas l'humidité au froid. Pour cela, je me suis appuyée sur les conseils de Delice-delise et La Cuisine de Mercotte.

Plutôt qu'une crème pâtissière classique, j'ai opté pour une crème diplomate façon Christophe Michalak dont j'ai trouvé la recette chez J'en reprendrai bien un bout...

Mille feuille
Mille feuille
Mille feuille
Mille feuille

Ingrédients :

  • 3 pâtes feuilletées rectangulaires Herta
  • Sucre glace
  • 45cl de lait
  • Vanille en poudre
  • 90g de jaunes d’œufs
  • 45g de Maïzena
  • 3 feuilles de gélatine
  • 90g de sucre
  • 150g de mascarpone
  • 30cl de crème fraiche liquide à 30% de MG minimum

Préchauffer le four à 170°C et déposer la Silpat® sur la plaque aluminium.

Déposer une première pâte feuilletée sur la Silpat® et la piquer uniformément. On peut au préalable la ré-étaler au rouleau afin d’éviter qu’elle ne se rétracte trop à la cuisson.

Enfourner pour 13 minutes. En cours de cuisson (6-7 minutes), déposer une autre Silpat® sur la pâte feuilletée pour éviter qu’elle ne gonfle trop ou à défaut une grille ou une plaque de pâtisserie.

A l’issue des 13 minutes de cuisson, monter la température à 230°C et saupoudrer de sucre glace. Enfourner de nouveau 5 minutes pour faire caraméliser. Tourner la pâte sur l’envers, saupoudrer de sucre glace et enfourner de nouveau 5 minutes. Il faut bien surveiller la coloration pour que cela ne noircisse pas.

Recommencer avec les deux autres pâtes feuilletées et réserver.

Mettre la gélatine à tremper dans un bol d’eau froide.

Faire chauffer le lait dans une casserole avec la poudre de vanille. Fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse puis ajouter la Maïzena et bien fouetter.

Verser le lait chaud sur les œufs sans cesser de fouetter puis remettre la préparation dans la casserole. Faire chauffer à feu doux sans cesser de mélanger jusqu’au premiers bouillons et épaississement. Hors du feu, ajouter les feuilles de gélatine essorées.

Laisser descendre la température autour de 30°C.

Placer la crème liquide et le mascarpone au congélateur 15 minutes puis monter en chantilly bien ferme. Incorporer à la crème pâtissière et verser dans une poche à douille munie d’une douille unie.

On peut placer la crème un peu au frais pour qu’elle commence à prendre - je la poche pour la part directement.

Découper les rectangles de pâte feuilletée à la même taille. Déposer un premier rectangle sur une assiette et pocher la crème. Recouvrir d’un deuxième rectangle et recommencer. Recouvrir avec le dernier rectangle et réserver au frais au moins deux heures.

Saupoudrer de sucre glace avant de servir.

Bon appétit et bonne journée !

Partager cet article

Repost0
21 novembre 2015 6 21 /11 /novembre /2015 05:00

Bonjour à tous !

A notre retour de voyage de noce cet été en Toscane, j'ai eu envie de m'essayer à la Bruschetta et cela m'a tellement plu que j'en ai refait régulièrement.

Je vous livre cette recette à la tomate et à la mozzarella inspirée de Un jour une recette

Bruschetta tomate mozzarella
Bruschetta tomate mozzarella

Ingrédients :

  • Grande tranche de pain (j’ai pris des tranches à Brushetta vendues au rayon des brioches)
  • Huile d’olive
  • Mozzarella
  • Une tomate
  • Basilic séché
  • Une gousse d’ail

Passer la tranche de pain sous le gril du four 5 minutes.

Déposer la tranche de pain sur la Silpat® préalablement déposée sur la plaque aluminium perforée.

Frotter le pain avec une gousse d’ail et ajouter un filet d’huile d’olive.

Recouvrir de tranches de mozzarella. Couper la tomate en petits dés et les déposer sur la tranche de pain. Ajouter de la mozzarella et du basilic.

Ajouter un nouveau filet d’huile d’olive et cuire 15 minutes à four préchauffé à 180°C.

On peut varier les plaisirs. J'en ai notamment également fait aux poivrons et au chorizo. C'est délicieux pour un repas sur le pouce ou pour l'apéro !

Bruschetta tomate mozzarella
Bruschetta tomate mozzarella
Bruschetta tomate mozzarella

Bon appétit et bonne journée !

Partager cet article

Repost0